Nous pensons TOUS savoir ce qu’est un animal de compagnie. Mais lorsque surviennent des troubles du comportement, les solutions radicales envisagées sont l’abandon, voir pire, l’euthanasie. Comment peut–on envisager le pire alors qu’il existe un professionnel formé pour vous aider ?

Qu’est-ce qu’un Comportementaliste animalier ?

Le Comportementaliste animalier est un praticien indépendant, spécialisé dans les troubles du comportement d’un animal de compagnie.
Mon intervention

J’interviens sur demande du maître dont l’animal (chien, chat, cheval) adopte des troubles du comportement. Ceux-ci rendent la vie impossible au maître et à son entourage (malpropreté, agressivité, agression, destructions, aboiements intempestifs… ).

La prestation que je propose se fait sous forme d’échanges entre le Comportementaliste animalier et toutes les personnes du foyer.

Deux entretiens d’une durée de 1h30 à 2h00 sont nécessaires. Le 2e entretien a lieu environ un mois après notre première entrevue.

Le Comportementaliste animalier s’adresse à toute la famille

Je me déplace à votre domicile.

Je suis là pour vous rassurer, vous apaiser, vous écouter avec attention, vous guider. J’analyse toutes les informations que vous m’apportez pour comprendre pourquoi votre animal adopte ce ou ces comportements. Je vous explique de façon précise les causes, les conséquences et les solutions à mettre en place.

Le second entretien permet de faire le point sur les changements intervenus suite à notre première rencontre. Nous voyons ensemble s’il y a d’autres difficultés, d’autres questions, des modifications à apporter…

Il est important de noter que le Comportementaliste animalier traite la CAUSE ET NON L’EFFET.

Ma formation de Comportementaliste animalier

En tant que Comportementaliste animalier,  j’ai fait des études multidisciplinaires sur 2 ans.

J’ai, tout d’abord, étudié l’éthologie (étude du comportement d’un sujet dans son milieu naturel).
Cette discipline me permet de connaître les comportements instinctifs du chien, du chat et du cheval.

J’ai également étudié le développement du chiot, du chaton et du poulain ; ce qui est important pour déterminer les causes des troubles du comportement.

Étapes du développement du chiot

Mes connaissance et mes références aux sciences humaines sont primordiales :  je m’adresse à vous, à une famille. J’ai donc étudié l’évolution de l’homme, la façon dont il se développe, se structure, se construit et comment tout ceci l’influence dans ses choix.

J’ai également des notions d’éducation canine. La différence entre un Comportementaliste animalier et un éducateur canin :

Le Comportementaliste animalier va prendre en charge l’ensemble de la famille, l’animal inclus alors que l’éducateur canin va apprendre au maître comment intégrer l’animal dans notre société.

Les outils de mise en place des solutions

Afin de stopper les troubles du comportement survenu chez votre animal, mes connaissances des types d’apprentissage sont inévitables.

L’apprentissage est une succession de conduites face à des situations diverses. Elles sont mémorisées au fur et à mesure grâce à l’observation. Elles vont permettre à un individu de survivre dans son milieu naturel ou de s’adapter à un nouvel environnement..

L’apprentissage peut se faire :

*par soi-même (prise de conscience, réflexion, recherche, analyses des solutions, résolution du problème)

*être transmit par un tiers comme l’homme à son animal

*par les hommes entres-eux

* par les animaux entres-eux.

 

Pour le Comportementaliste animalier, les apprentissages sont indispensables ; ils vont permettre au maître et à l’animal de modifier leur comportement.​

Connaissances générales

  • Anatomie
  • Physiologie
  • Zoologie
  • Génétique : reproduction et maîtrise
  • Nutrition
  • Législation et fiscalité : Responsabilité civile
  • Protection animale
  • S’installer
  • Comptabilité et fiscalité
  • Les nouvelles législations sur l’animal de compagnie
  • Initiation à la communication intuitive et médecines parallèles.

Le mémoire

Un mémoire est une opportunité unique d’apprendre ou de perfectionner des techniques et des savoir-faire.

J’ai rédigé et présenté un mémoire devant un jury dont le sujet était : l’Anthropomorphisme.

Réaliser ce mémoire m’a permis d’aiguiser mon sens critique. Je suis plus méthodique dans ma façon de penser, de gérer les informations ou d’utiliser mes connaissances.

En dehors de cet apport méthodologique et technique, réaliser un mémoire présente plusieurs autres intérêts :

le mémoire m’a donné l’occasion d’étudier en profondeur le métier que j’ai choisi. Il me permet de nouer des contacts qui me seront utiles et de bien connaître la trame de fond du métier de Comportementaliste animalier

le mémoire me sert de carte de visite.

Il m’a aidé aussi à faire le point sur moi-même, sur mes qualités et mes limites

Conclusion

La formation du Comportementaliste animalier est longue : elle nécessite des connaissances précises qui doivent être entretenues et mises à jour.
L’établissement d’une relation de CONFIANCE entre son client et lui est primordial. Sa formation lui donne toutes les cartes en main pour une pratique consciencieuse, dans le respect de l’homme et de l’animal.

Comportementaliste animalier est un métier d’aide et de conseils. Les origines des troubles du comportement doivent être perçues même si le Comportementaliste animalier n’est pas en mesure de les prendre en charge.

Comportementaliste animalier est un métier multidisciplinaire au carrefour de plusieurs métiers : vétérinaire, éducateur canin, dresseur, éleveur. Il possède en effet des connaissances de base autour de ces métiers. Il ne doit DOIT JAMAIS se substituer à l’un d’entre eux car ses connaissances sont basiques.

Le Comportementaliste animalier s’assure avant tout entretien que l’animal a fait une visite chez le vétérinaire.

Les notions d’éducation canine ne sont en aucun cas suffisantes pour dresser un chien sauf si le Comportementaliste animalier est éducateur canin lui-même. Le but de ces notions est d’expliquer aux maîtres les risques encourus par une pratique inadaptée et les conséquences du comportement du chien au sein de la famille.

Je suis Comportementaliste animalier. Un métier que j’ai choisi parce que j’aime les animaux mais surtout les humains.

Laurence BAHIRENNE

Comportementaliste animalier