Qu’est-ce qu’un chat ?

Cette question peut surprendre à première vue, mais connaissons-nous vraiment notre animal à 4 pattes ?

Le chat est un animal social dont la relation avec son maître est épisodique. Celui-ci lui apporte nourriture, confort, sécurité et relation. Le chat peut également vivre avec d’autres espèces animales. Il est avant tout un animal territorial et une proie.

Le chat, un animal territorial

L’organisation territoriale se fait sur les besoins primaires :
– la protection
– la nourriture
– la reproduction.

Le territoire se décompose en plusieurs zones :

Le lieu de repos : il est très important. Le chat ne tolère aucune intrusion. Il permet d’assurer sa protection pendant qu’il dort. Il est souvent en hauteur et à l’abri des regards ;

Le lieu d’élimination : c’est également un lieu stratégique ;

L’aire neutre : elle sert au regroupement pacifique ;

Le lieu de chasse : il s’agit de la plus grande partie du territoire. La dimension dépend de la profusion de nourriture. Il peut être partagé avec d’autres chats, mais pas en même temps.

Les routes : elles permettent de relier les différents lieux stratégiques. Elles sont marquées par le dessous des pattes, les frottements, les griffades, les marquages d’urine et des crottes apparentes. L’importance est progressive selon l’impact. Plusieurs chats peuvent utiliser les mêmes espaces mais pas en même temps. Ils s’évitent et se chassent pour éviter les conflits.
Les chats castrés sont sur les territoires des femelles dont le territoire est plus petit que les chats entiers.

Le chat sait vivre seul mais peut vivre en groupe : la hiérarchie est complexe et pas toujours visible. Dès qu’il y a 2 chats, la hiérarchie s’installe : maîtrise de l’accès à la reproduction, à la nourriture, et de la dimension du territoire. La hiérarchie est liée à la relation.

Le développement du chaton


Les chats sont prolifiques : ils se reproduisent à partir de 6/8 mois. Ils peuvent se reproduire 2 fois par an avec 4 chatons par portée en moyenne. Chez la femelle en oestrus, l’ovulation est déclenchée par le retrait du mâle. À noter qu’elle s’accouple avec plusieurs mâles, ce qui explique que des chatons sont de couleurs différentes dans une même portée.


1) Période prénatale :

Le chaton est sensible au toucher du ventre de la mère. Celle-ci doit être dans une ambiance calme car cette période peut avoir des influences sur le comportement futur du chaton.

2) Les 2 premières semaines :

À la naissance, le chaton est sourd et aveugle, il n’est pas capable de régler sa température interne. Il a donc le réflexe d’enfouissement et va spontanément vers la chaleur. Il tête et pétrit les mamelles de la mère. Celle-ci reste en permanence avec ses chatons les 24 premières heures. Elle les lèche pour stimuler le processus d’élimination et mange leurs excréments. Les chatons commencent à ouvrir les yeux entre 7 et 14 jours : c’est la phase d’ATTACHEMENT DU CHATON.

3) Entre 2 et 4 semaines :

Les dents de lait apparaissent. Le chaton ouvre les yeux et entend des sons. Il sait éliminer par lui-même. La mère leur coupe les vibrisses pour limiter leurs déplacements et leur apprendre à recouvrir leurs excréments. L’autonomie neuro-sensorielle motrice permet l’exploration de l’environnement. C’est le début de la période de SOCIALISATION (période sensible du développement d’un animal pendant laquelle celui-ci doit être stimulé : voir des humains de toutes sortes, d’autres animaux, être manipulé, entendre des bruits comme la voiture, l’aspirateur, la TV, la musique… afin que tous ces apprentissages fassent parti intégrante du monde de l’animal dans le but qu’il n’en ai plus peur).

4) De 4 à 8 semaines :

C’est la phase d’apprentissage des AUTO-CONTRÔLES (inhibition de la morsure, retrait des griffes, propreté, arrêt des comportements) ainsi que que de la socialisation primaire, c’est à dire, la période de l’EMPREINTE (période pendant laquelle le chaton apprend qu’il est un « chaton » – identification à sa mère et à ses frères et soeurs). Entre 7 et 8e semaine, il faut noter une période sensible (le chaton a peur de tout ce qu’il lui est inconnu). 7e semaine, c’est la fin du SEVRAGE.

S’il y a des carences, on a des chats inadaptés à la vie familiale.